Le Blizzard comme une lame dans l’air d’hollywood

SÉANCE DE VOL DU 15/12/2012

Salut les abonnés !

Ce matin là, la météo était de la partie et on était 5 malheureux clampins à espérer les copains.
En désespoir de cause, on a monté nos oiseaux non sans une larme glacée par les 7° qui brûlaient nos joues écarlates.

J’ai donc profité du vent nul à mon arrivée pour voler le Kinétic, copie Chinoise du Merlin de Multiplex. Petite voltige, tonneau, vol dos, pas de soucis…si ce n’est un ultime atterrissage en décrochage à 1 m du sol sans conséquence, si ce n’est pour mon amour propre.
Est ensuite venu le tour de la Ballistic, aile volante de 60 cm. Un peu de voltige « barbare » bien loin des programmes ciselés du F3A, mais tellement moins culpabilisante.

Et le vent commença à forcir en rafale. Seule solution, une arme suprême, un missile, une lame dans l’air, une bête de race indomptable, un projet militaire secret …un Blizzard de MPX !!! , « MON » Blizzard
Et oui, j’en possède un ou plutôt, c’est lui qui me possède tant son pilotage ensorcèle les manches d’une radio…même en mode 2, c’est dire !!!
Donc, je monte « THE » Blizzard, attrape le pupitre de ma radio, je saisi fermement le fuselage de la bête que je sens déjà pleine de fougue, je lance les watts….quelle puissance sauvage, presque enragée !!!
Mon œil concentré aligne l’horizon face au vent, une larme vient à couler comme ému par la responsabilité que j’endossais sous le regard admiratifs de l’assistance. Je peux presque entendre leurs cœurs battre le rythme du kv de la 11×6 repliable.
Il fallait maintenant agir, se lancer…ou plutôt lancer le moto-planeur qui déjà tirait en avant pour se libérer de mon étreinte. Il était temps…
D’un geste élancé, gracieux mais ferme j’envoi le hotliner…vers le sol…et oui…mais non, pas de crash car dans un réflexe presque naturel et en adéquation avec mon œil de faucon à « stratovision comparée » qui transfert le stimulus à ma centrale cérébrale d’analyse vectorielle, le planeur à virevolté à 30 cm du sol avant de repartir plein gaz dans une montée à 45° jusqu’à atteindre son altitude de parade.
Pour seule expression de soulagement j’ai crié avec ma modestie caractéristique : « Ola, Mika, Suuuperbe !!! », juste avant de reprendre une fois le stress retombé : « Houla, c’était juste là, hein ??? »

Après, du classique, des PTU, des passages bas, remontées moteur, PTU,…
Juste l’attaque d’un nuage de moineaux qui à pris mon avion pour un gourou sans doute . J’ai aussi perdu de vue les petits 1m38 en regardant un moucheron au bout de ma visière. J’ai eu la pétoche…enfin, presque mais pas trop, juste pour la forme quoi.

Ah oui, autre chose, lors d’un vol avec le multi de François et alors que le sifflement de mon aile ne couvrait pas le gros cube du moteur thermique, alors que nous étions tous les deux en passage bas au dessus de la piste…mais en sens inverse…ce qui devait arriver est bien arrivé…on s’est…croisé l’un sous l’autre !!! …à quoi pensiez-vous, bande de vilains ???

A 11h30, il était temps de poser pour ranger si je ne voulais pas me faire enguirlander à la maison.
Problème, il a beaucoup plu et au terrain, quand il pleut, on a vite 30 cm de boue collante sous les pompes qui nous fait marcher comme Tintin sur la lune. Après une séance de grattage avec une hélice, vestige d’un crash passé, j’étais libéré du plomb.

Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui et on remet ça demain avec le même temps…et des bottes de jardinier .

Bonne méditation jusqu’à une prochaine mésaventure…

Publicités
Cet article a été publié dans Scéances de vol. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s