L’ELF, C’EST DU LOURD !!!

ELF (10)

SÉANCE DE VOL DU 16/07/2014

Salut les estivants,

Hier soir, et jusqu’à la tombée de la nuit, j’ai emmené mon tout dernier modèle sorti de l’atelier. Je veux parler de l’Elf. Un petit lancé main de 90 cm d’envergure pour 90 grammes obtenus avec l’équipement préconisé par Airtech,le fournisseur, et sans plomb pour le centrage.
C’est dire si ce poids plume est né pour chasser le pet de moucheron. Avec ce genre planeur, la moindre bulle sera source d’ascension. Si tant est que l’on sache l’exploiter convenablement…ce qui est rarement mon cas, c’est vrai. Mais j’espère bien parfaire ma technique de repérage et de mise à profit des ascendance avec ce petit planeur qui me formera pour les plus grands. D’ailleurs, au moment où j’écris, la colle d’un Vitesse de 3 mètres sèche dans l’atelier.

ELF (4)

Le Vitesse, vous vous souvenez ? C’est ce planeur que j’ai crashé deux fois sur mauvaise gestion des crocos et qui a fini par ne plus être réparable. Comme je suis tombé sur une promo d’enfer, j’en ai racheté un pour conjurer le sort. Vous saurez si ça a marché à mon prochain rapport de vol.

Mais revenons à nos moutons et surtout à l’Elf, quand même moins frisée. J’avais fait son flytest avec Eric il y a une quinzaine de jours mais un problème de commandes saccadées avait avorté ce baptême pour un retour sur le montage.
Ce soir, c’est le moment ou jamais. Le vent est presque totalement tombé et la canicule de l’après-midi a cédé la place à la douceur du soir qui favorise une restitution tant aimée par les planeuristes.

ELF (2)

Rendez-vous à la maison avec mon pote Eric pour une séance de vol sur le terrain de l’OMAT, à deux tours de roue de voiture de chez moi. Il passera prendre son Infinity tout juste réparé d’un crash de la veille. Il ne va pas être content que je le dise ici mais je me marre déjà en imaginant sa tête lorsqu’il lira ces lignes dans lesquelles il est balancé par son traitre de copain. YEK YEK YEK…
Arrive enfin le nouveau crashman et l’on charge sa voiture en discutant de la journée de boulot. Forcément, j’ai pas grand chose à raconter puisque je suis en vacances. NIARK NIARK NIARK. Oui, c’est vrai que j’aime bien rire comme une sorcière…

ELF (11)

Et nous voilà partis pour une séance de vol de détente. Au loin, on aperçoit déjà un biplan qui voltige, signe que nous ne serons pas seuls. Arrivés sur le parking, il n’y a que deux pilotes dont Pierre, un nouveau pratiquant de lancé-main rencontré lors d’un précédent vol en soirée avec Mathieu. En spécialiste qu’il est, il avait testé sa machine et lui avait prodigué quelques conseils d’optimisation.

ELF (3)
On sort le matos sur les tables comme pour marquer son territoire puis on passe serrer la paluche des confrères. L’Elf à cela de pratique qu’elle ne demande aucun montage pour voler compte tenu de sa petite taille permettant un transport monté.
Je suis donc tout de suite prêt à prendre l’air et je me précipite à bonne distance pour un premier lancé. Nul besoin de pratiquer le lancé façon disque d’athlétisme pour satelliser le moucheron. A la différence du Libelle, plus lourd.

ELF (7)
En un mouvement sur l’amplitude du bras droit, les doigts accrochant le peg du saumon, l’Elf part à 45° en sifflant dans les airs. Il doit être à une vingtaine de mètres quand je le mets à plat. Non sans mal puisque la main qui me sert à lancer est aussi celle qui me permet de piloter en mode 2 « mono-manche ».

ELF (1)
j’arrive donc sur le bout du manche avec la paume de la main pour contrôler les réactions vives de mon engin. Pas toujours facile quand l’énergie d’un lancé trop motivé propulse les 90 grammes sans contrôle dans une série de loopings éclairs au dessus de ma tête, voire même derrière moi. Mais pour l’instant, la chance m’a sauvé du crash.
Ma douce et tendre est venue pour shooter l’Elf et l’Infinity. Ce sont ses photos qui illustrent la page. Après quelques clichés, elle est discrètement repartie pour laisser les deux copains entre hommes…et parce que le modélisme, c’est pas vraiment sa tasse de thé, faut bien le dire. De toute façon, le crépuscule annonce la fin de cette séance de vol.

ELF (8)
Mais nous avons encore quelques minutes et je multiplie les lancés dans un ciel sans air qui me permet d’évoluer lentement pour apprécier la finesse incroyable de l’Elf que je fait tourner autour de moi. Le paysage défile derrière et donne une impression de vitesse démultipliée.
C’est à ce moment, que j’entends Eric qui lance « j’ai plus de radio !!! ». Le temps de jeter un coup d’œil furtif, je vois son Infinity au loin faire un looping à une dizaine de mètres d’altitude avant de disparaître au sol. Tous les pilotes connaissent le sentiment d’impuissance qui précède un crash. Pour cette raison, nous sommes solidaires dans ces moments là et partageons le désarroi de sa victime.
Je pose donc en urgence le petit planeur pendant que mon copain s’avance désespéré vers l’horreur, la tête basse.
Alors que je pose l’Elf sur la table, Eric est déjà loin. J’avance vers lui sur une cinquantaine de mètres et je le vois revenir avec le hotliner qui semble entier.
Son planeur n’a pas trop souffert et deux ou trois points de colle suffiront à le remettre d’aplomb.

Retour à la maison pendant que le soleil est maintenant caché par la montagne. Je suis ravi du plaisir que procure ce petit deux axes nécessitant malgré son apparente simplicité, un pilotage fin pour en exploiter tout le potentiel.

Voilà pour cette séance de vol idéale qui me laisse rêveur et impatient de retourner lancer ce poids plume qui apporte autant de satisfaction qu’il est léger…

A bientôt pour une prochaine séance que j’espère aussi mémorable…et sans crash !

Mika.

IMG_0305

Publicités
Cet article a été publié dans Scéances de vol. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour L’ELF, C’EST DU LOURD !!!

  1. Olivier BRUNI dit :

    Encore une belle histoire à la Mika 🙂 OB

  2. geeby22 dit :

    Bonjour,
    C’est tentant ! Il te reste à expliquer que sur un APN il y a aussi une fonction vidéo ! 😉
    Merci, @+

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s