STREAM POKER

IMG_2488

Séance de vol du 19/03/2016

…à tous nos frères et sœurs Belges…

Salut les copains,

Ce coup ci, je ne vais pas attendre le deuil d’un modèle pour vous raconter son premier vol catastrophique dans le but d’exorciser le mal qui ronge tout modéliste blessé par la perte de son oiseau, jadis de bon augure.

Pour autant, il s’agit bien là d’un deuil. Mais plutôt le deuil de mes aspirations dans la suite logique des vols enthousiasmants du petit Strike.

https://mikaeromodelisme.wordpress.com/2016/02/22/le-strike-il-a-tout-dun-grand/
Comme je gardais toujours à l’esprit la frustration du Blaster, je m’étais promis de prendre une revanche sur l’épisode tragique qui avait écourté ma découverte du « vrai » lancé-main.

https://mikaeromodelisme.wordpress.com/2014/11/20/seance-de-vol-17082014-flashback/

Bien que remarquablement volontaire, le Strike devait ne m’apporter qu’un avant goût dans l’aboutissement de la discipline magnifiant le DLG.

IMG_2244

Comme un signe peut-être mal interprété, j’ai pris l’annonce de vente d’un Stream sur F3news pour une révélation biblique que je me devais de saisir.
J’ai sauté sur l’occasion sitôt quitté mes startings blocks pour ne pas laisser filer l’affaire proposée par Yannick.

413193streamyan (1)
Un coup de sans fil, discussion sympa avec le vendeur, pas de marchandage car je n’aime pas ça et l’histoire est close au moment de raccrocher.

Je n’ai pas tardé à recevoir la bête à la poste et le colis en frite blindée d’un mètre cinquante dévoilait l’envergure de l’aile en une pièce. Lové dans son armure, le poids léger ne craignait pas les assauts d’un transporteur peu consciencieux qui avait laissé quelques impacts de sa prise en charge. Confiant dans la robustesse évidente du colis qui n’avait pas fléchi, j’ai assumé de réceptionner le paquet tel quel.

Le déballage au retour dans l’atelier a confirmé la justesse de mon choix. Le Stream dévoilait sa robe luisante aux reflets des néons. Voilà la réincarnation du Blaster venu faire renaître le phoenix du F3K entre les mains de Mika. Et c’est presque tel un sceptre que j’ai fait tourner l’animal flamboyant pour le contempler, réjoui avant de recoucher le totem sur son lit de housses.

S’en est suivi un temps trop long d’hésitation dans le choix du système d’alimentation qui a prolongé d’autant le délais pré-flytest.

Enfin paré, c’est samedi soir dernier que j’ai trouvé la fenêtre qui m’autoriserait un premier vol.

Bravant le soufflant instable à 15 km/h, j’ai rejoint un terrain de fortune découvert l’après-midi même entre deux vignes. Accompagné de mon lanceur de fils pour le javelot et de ma photographe de chérie pour le shooting, j’ai préparé le Stream à sa libération.
L’athlète paré, étreint le planeur au dessus des hautes herbes, la photographe affûte son objectif et je vise l’horizon prêt à donner le signal. Go !

IMG_2471

Ancien modéliste, le fiston sait anticiper les réactions d’un planeur face au vent en adaptant son mouvement. C’est donc sans trop difficultés que j’apprivoise la ligne de vol malgré les turbulences.

IMG_2501
Bien que perturbé, le Stream finit posé délicatement sur un tapis d’herbes denses. L’opération renouvelée par prudence sans encombre, j’ai décidé les premiers lancés DLG à partir d’un champs voisin plus adapté.

Là, je suis moins tranquille et l’engin impose son autorité en pesant au bout du peg bien plus que mon souvenir du Blaster. Mais ça y est, j’y suis et je ne peux plus reculer sous l’œil de ma descendance ni l’objectif de ma moitié.

IMG_2492

 

Face au vent, bombant le torse, fier et volontaire, j’engage les premiers pas d’élan qui m’emmènent dans la rotation. Bien que concentré sur l’exercice, je ressens le poids et la rigidité du grand lancé-main qui tire sur le dos. A la libération du peg, en fin de mouvement, une déchirure me lacère en traître.
Je serre les dents quand il faut piquer le planeur pour le coucher sur le vent.

IMG_2495

 

Le vol n’est déstabilisé que par des rafales ponctuelles mais il est impossible de déterminer la moindre origine d’ajustement des réglages. Je profite donc du vol tant bien que mal jusqu’à la descente d’approche qui annonce une phase difficile où l’on pose le planeur dans la main. Je n’ai pas de phases de vol programmé ni de freins à activer. J’utiliserai le vent comme ralentisseur et mes pseudo réflexes de base ball comme parade.

IMG_2487

 

Concentration, finesse dans le manche, maîtrise de la trouille de mettre au tas, œil en alerte, réflexes aux aguets, jambes fléchies,…
…bref, je la joue averti en me persuadant que les éléments environnants n’emporteront pas le duel de ce face à face avec le Stream entre vent, soleil et instabilité des rafales.
La maîtrise de ma trajectoire ne pose pas de problème pendant toute l’approche jusqu’au dernier mètre puis c’est le caractère tempétueux du soufflant s’engouffra sous le planeur pour le virer de coté avant que je ne l’attrape au vol, non sans une montée d’adrénaline finalement salutaire.
Et tout a été filmé. Ouf, c’est pas passé loin du bêtisier !

IMG_2489

 

Après moins d’une demi-douzaine de vols du même acabit et cette même douleurs dorsale lancinante, j’ai fini par rendre les armes pour épargner ce qui me restait de mobilité.

De retour à la maison, j’ai pu réaliser que l’exercice de lancé du Stream ne saurait être durable et que ce dernier venu ne pourrait occuper mon hangar planeur plus longtemps.
Je n’ai donc pas tardé a diffuser l’annonce de sa revente. Le Stream a trouvé preneur dans l’heure et n’est déjà plus mien.

IMG_2476

 

J’en resterai donc à mon vaillant Strike qui n’a pas à rougir de ses accomplissements. Au point que pour m’assurer la pérennité de ses prestations, je lui ai assuré la relève d’un jumeau que je vous présenterai prochainement…

Voilà pour ce rapport de vol qui place à nouveau le « vrai » lancé-main dans la catégorie éphémère qu’a connu le Blaster.

Et ce sont deux Strikes, si petits soient-ils, qui seront les seuls vrais vainqueurs de cette sélection naturelle…

A bientôt pour un prochain rapport de vol qui inaugurera la reprise de cette saison tant attendue par les aéromodélistes que nous sommes.
Bien à tous et avec une affection toute particulière pour nos frères et sœurs Belges.

Mika.

 

Publicités
Cet article a été publié dans Scéances de vol. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour STREAM POKER

  1. Didier GILBERT dit :

    Mika, bravo on peut dire que tu paies de ta personne pour tes essais !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s