Strike 2 : le retour des Avengers

Logo_sans_nomLogo_Avengers

…à l’Archer vert…

Salut les super-modélistes,

Si vous avez suivi mes récentes aventures, il ne vous aura pas échappé que l’exercice du lancé-main domine mon activité modéliste en ce moment.

Si j’ai historiquement découvert la discipline avec une Libelle et deux Elf, ce n’était que pour me réaliser un jour dans le « vrai » F3K, qu’aura été, trop accidentellement, le Blaster.

https://mikaeromodelisme.wordpress.com/2014/11/20/seance-de-vol-17082014-flashback/

Plus récemment, j’ai tenté une timide récidive avec l’innovation Strike qui m’a transporté dans son lancé au point de changer mon enthousiasme en véritable passion pour le vol thermique de basse altitude. Et encore une fois, j’ai cru pouvoir développer mes performances en acquérant le Stream, sensé pulvériser des records qui se sont révélés plus accessibles dans le monde parallèle de ma tête que celui du terrain de vol. Fort de la préparation mentale inspirée par le Strike, j’ai alors maîtrisé le peg du grand frère jusqu’au tour de rein qui a terrassé un moral de winer sur le retour.

De « retour » il s’agissait bien quand je suis revenu à la dure réalité de l’âge avançant. Action-réaction. Tel un héros des temps moderne, j’ai tranché dans le vif de la douleur en revendant le Stream tout juste volé, pour renforcer les bases d’un talent que j’aime à penser naissant, quitte à être le seul croyant.

J’ai donc usé des fruits de la revente pour tout de suite doubler ma puissance d’action grâce à la nouvelle gémellité de mon Strike. Ni une, ni deux, j’ai harponné un Strike bis qui attendait une adoption de cœur chez mon distributeur exclusif préféré : Thor.

Comme ce frère de bataille méritait, lui aussi, la force d’un barbare, je l’ai tout de suite envoyé en formation chez THE champion pour un montage « over the top ».

C’est l’archer vert qui a accepté d’assurer l’entraînement de celui qui devait être le deuxième des Barbarians. Au réveil, Pierre est plutôt comme vous et moi. Les cheveux ébouriffés, la marque te l’oreiller baveux sur la joue, des chaussons troués qui laissent apparaître un ongle d’orteil trop long pour ne pas marquer le plancher et surtout une haleine de poney.

ChaussonTrouéParquetRayéPoneySinge_Haleine

Mais une fois avalé son petit écolier, bu son lait fraise et gargarisé son chocolat poulain…rapport à l’haleine, il reprend du poil de canasson pour se parer de sa tenue couleur Cetelem, arborant un carquois d’empennages et surtout son arc Ulon lui permettant de décocher les planeurs à plus de 70 gros mètres.

PetitécolierLaitfraiseChocopoulain

 

Cetelemarcher vert ok

Tout s’est logiquement organisé :

D’un côté, Thor a directement envoyé le colis chez l’archer. Et comme Thor a rarement lui-même (tort), il avait eu raison de préférer un envoi manuel pour déjà faire goûter au paquet le vol plané, histoire d’inspirer son contenu dans l’œuf. Puisqu’on dit le fœtus sensible aux événements extérieurs, pourquoi pas…

 

Thor_portrait OKThor_Colissimo ok

Thor_bébé

De l’autre, Batmoi-même a fait suivre simultanément les servos et le récepteur pour compléter le nécessaire à la formation du gladiateur des airs. Ouais, je sais, j’aime bien parler de moi à la troisième personne, c’est une question de détachement, rapport à la méditation transcendantale et tout et tout…

Méditation

Bref, le tout est que en seulement 7 petites heures après réception, voilà que Pierre me contacte pour annoncer la fin de la formation peaufinée. Forcément, comme vous sans doute, je me suis vu époustouflé par cette nouvelle superformance digne d’un super lui-même.

D’autant que le colis n’a pas non plus mit longtemps à débarquer au central de ma petite poste de village, siège de la logistique des trop nombreux colis de modélisme que je reçois. Et à voir votre tête coupable en lisant cette phrase, je ne suis pas le seul dans ce cas !

Chien_coupable

Maintenant que le couple de Strikes était réuni pour le meilleur et…le encore mieux, Batmika allait pouvoir rejoindre le clan des supers héros que forment les célèbres Avengers.

Logo_Avengers

Armé de mes deux Strikes, Bruce Lee et ses shurikens n’avaient qu’à bien se tenir. Je rentrais dans la légende des mecs dont on fait des dessins animés. Et je ne parle pas de Pikachu, petit poney (sans parler de Pierre au réveil !) ou Dora l’exploratrice avec son singe, armée d’un sac à dos et d’une carte.

PikachuPetit_poneyDora_exploratrice

Noooon, je parle bien des vrais héros balaises aux muscles saillants, le regard belliqueux et la bouche crispée de douleurs courageusement contenues. En un mot comme en trois : moi au quotidien….euh, p’têt pas pour le coté saillant des muscles mais sinon, c’est l’idée…

P1110599

Bref, il me fallait rejoindre la bande des Supers eux pour devenir le clan des Super nous !

Fred, m’avait indiqué qui faisait partie du Team pour me rapprocher et me fondre dans l’esprit collectif de l’aigle.

Logo_sans_nom

D’abord, il m’a parlé de Iron man (Jean-Guy dans la vraie vie), moins rouge timide que jaune crise de foie mais qui dominait le VGM comme personne. A mon instinct naissant de super héros, j’ai d’abord pensé qu’il parlait de Vieux Gros Moche mais je me suis très vite repris en remémorant les séances de karaté du Père Noël, qui n’était pas homme à se laisser mener même au 2.4 ghz.

PereNoel_KaratéIronman OK

Alors en compulsant les classements d’excellence des références de la discipline « VGM », j’ai enfin compris qu’il s’agissait en fait de « Voltige Grand Modèle ».Alors dans le genre grand modèle volant truffé d’électronique, j’ai vite saisi en quoi cela décrivait pareillement Iron Man et ses gadgets.

En tout cas le type était vraiment sympa et dès la première poignée de main, j’ai bien senti….que cet enfoirée de boîte de conserve shootée aux pistons hydrauliques avait sinon des vrais super pouvoirs, au moins une sacrée poigne mécanique qui émiétait mes phallanges.

Bien évidemment, je n’ai rien montré de l’atroce torture infligée, même à genoux devant lui avec les yeux remplis de larmes et le souffle rauque qui bavait du sang .

Je me suis simplement relevé dignement comme le fait toujours Batmika dans les pires moments et la main sur le Top Strike, hochant la tête avec mon double menton qui balotait, j’ai lançé la phrase qui deviendrait l’emblême du courage et de l’abnégation brute qui me caractérise naturellement : « même pas mal » !!!

Batman_Ironman

J’imagine qu’il n’en menait pas large le férailleur à ce moment là. Il ne devait pas s’attendre à une telle réplique pleine d’assurance…mesurée !

Le choc des titans passé et ma première super-rencontre formalisée, je suis passé au suivant de la super bande, à savoir Ronan (Hulk dans la fausse vie) et sa démesure tant dans le hurlement sauvage de colosse vert moisi que le gabarit de son immense GPR de presque 8 mètres. Pour tout dire, ils m’ont forcément impressionné quant je suis tombé face à face, avec mes deux Strikes à la ceinture et mon air faussement sûr de lui. D’ailleurs, va falloir que je travaille mon regard menaçant parce que ça l’a plus fait marrer qu’autre chose…

HulkVSBatmanHulk_sourire

Donc, j’étais face à Ronan et son KA6, qu’il était bien le seul à pouvoir soulever.

Hulk_KA6

Hulk était le premier des Avengers que je rencontrais à avoir de vrais super pouvoirs. Et c’est pas sa chemise déchirée ou son jean en lambaux qui diront le contraire.

Hulk_vêtements_déchirés

Faut dire aussi qu’il l’a bien cherché à faire le joli cœur qui force le bronzage UV aux rayons gamma.

Résultat : un teint banane pas bien mûr et des nerfs à fleur de peau. Alors dans le genre beau gosse séducteur, c’est pas vraiment ce qu’on a fait de mieux.

Banane_pas_mur

Bien que d’un physique pas vraiment avenant, j’arrivais à la rencontre du géant vert sans maïs qui esquissait un large sourire à la vue des deux rapaces sauvages qui ornaient ma ceinture. Alors Je l’ai tout de suite imaginé péteux et impressionné…comme quoi, tout est dans la tête, à voir l’engin qui, en réalité, me bouffait du regard sans sourciller !

Et ne pas sourciller quant on a des perruques aussi fournies au dessus des yeux, c’est pas une mince affaire…

Géant_vertHulk_Doublevisage copie ok

Bref, le bourrin a fini par se calmer et c’est Ronan qui a pris le dessus pour calmer l’ambiance et discuter un peu de son planeur géant qui, hormis sa couleur, ne serait pas sans rappeler le colosse XXL que je venais de rencontrer. A ça, je ne vous cacherais pas que la bête entoilée serait aux petits oignons dans la liste de mes projets modélistes mais encore une fois, c’est la Mikamobile qui mettrait son véto pour épauler Batgirl. Au point même que la voiture aurait plus de place dans le modèle que l’inverse.

Pendant que l’ambiance est plus zen et avant que « petit-brin-d’herbe » ne me refasse le coup du mec gonflé qui n’a aucun savoir vivre, j’ai profité que Ronan cherche le nid de vache que je lui pointais du doigt pour m’éclipser comme un fourbe.

Nid_de_vache

Direction, ma prochaine rencontre avec Captain América et son gros frisbee.

Captain_lancéo copieok

Plus près de ma batcave, dans la banlieue de Gotham, sur le terrain du MACH, j’ai retrouvé Captain Mathieu qui peaufinait ses lancés de Vortex pour viser au mieux l’ascendance qui filait au vent.

A la différence du reste de la bande, je connais Mathieu depuis pas mal de temps déjà et c’est lui qui m’a le premier, poussé vers le lancé de planeurs façon hernie discale (« DLG » pour Disque Lombaire Grillé).

Fort de son expérience, il me disait que c’est la technique du lancé qui me préserverait de douleurs alliée au bon repérage des thermiques pour un temps de vol plus long sans relancer. CQFD….. »C’est Qu’il se Foutait De ma gueule », je me disais quand je ramassais des brochettes de disques usés sur un sol toujours trop bas. Et j’étais bien heureux de faire filer mes petits jumeaux super lights sans broncher.

Batman_Shurikenx2P1110608

J’ai quand même pas voulu trop l’impressionner par sympathie mais juste marquer la hiérarchie au nom de ma modeste supériorité.Et comme on est pote malgré tout, on a fini par un tour à mon atelier histoire de discuter de ma future intégration au sein de l’aigle autour d’une Batbinouse.

Captain_Batman_legoBatcaveBatman_Bière

Mais c’était pas le tout et il allait bientôt falloir se remettre en route pour boucler la boucle.

 

Pour clôturer la tournée de mes nouveaux « super-potes », c’est le BatAlpina qui allait m’amener vers ses origines : les Alpes…Suisses plus précisément, pour rencontrer le dernier super copain composant « notre » superbande.

je n’ai pas eu besoin de poser le fuselage au sol pour voir spiraler le surfeur d’argent dans la vallée. Avec un nom pareil, je comprenais mieux qu’il prenne ses quartiers en Suisse.

coloriage-de-le-surfer-d-argennnnt-ok copieAlpes2

Personnellement, de la Suisse je ne connais que  ses paysages de rêve sur les vidéos de vols de pente et les chocolats trop bons pour prendre le temps de les déguster, jusqu’à finir avec une crise de foie et la tronche d’Iron man.

A voir Richard faire glisser son Skiff sur la colonne de portance, je me dis que l’exercice est naturel pour le pilote qui fait corps avec le planeur comme un surfeur avec sa planche.

A ce qu’on m’a dit, le surfeur d’argent n’était pas vraiment copain des Avengers de l’Aigle jusqu’au jour  où il  a proposé des placements avantageux déduits d’impôts aux autres membres. A partir de là, un vent de franche camaraderie désintéressée a soufflé sur la famille des vengeurs.

L’air des montagnes devenant de plus en plus frais au soleil couchant, je me suis décidé à entamer mon approche  en douceur. Mais le givre couvrait déjà la verrière alors que mes membres s’engourdissaient.

La sensation s’accentuait au fur et à mesure que je descendais pour mieux entendre Richard, qui me parlait trop doucement. Au point que bientôt, un frisson me parcouru le dos quand j’entendis le miaulement plaintif de mon chat qui réclamait un plein de croquettes…

J’ouvrais difficilement les yeux sur le carton du Strike que je devais être en train de régler  au moment de mon assoupissement. J’avais du mal à faire la part des chose entre souvenirs embrumés d’une réalité un temps abandonnée et l’intime conviction d’être le nouveau membre d’une équipe de super-héros.

Mais le plus troublant a été quand j’ai posé les yeux sur mon deuxième mini lancé-main…

P1110611

 

…/….

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans Scéances de vol. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s